La diarrhée est passée, un peu. Je reprend mes mots, au scalpel.

Réponses à messages mailés, à mes sages mêlés, privés. De voix, de passage. Le ton manque. 

 De Charp à G-rare

Bienvenue, l'ami. Un shot? Pas le temps pour les phrases, suis à sec. L'envahissement, je te dirai. Sais pas.

La glose? Je n'attends plus rien, plus tard, que d'une gnose désinvolte, part spirituelle des trois seigneurs. Pour le reste, orthodoxie, misère, trop tard: suis parti.  Je tiens à distance. Colère, oh oui, mais pas froide, glaçante.

Cela ne te gêne plus, puisque tu as passé outre. Mais à qui et de quoi?

 De Charp à Martine

Le mauvais matelot bigleux ou le 5e de Molenbeek: je préfère le roulis, voyons. Relis, roue libre. Pas le climat pour entrer ailleurs. Schieve Lavabo, Alt 100, mercredi, 19 h00. Sauf autre voyage. Cela vaut pour tous

Conseil d'un vieux loup: trop de mots pour embarquer. La retraite intérieure?Elle entrebâille d'ennui. 

 De Charp à la poissonnière

La Sans -Demeure(bon début). il ne suffit pas de suivre, il faut nager.