Savoir (n.m.)

Sens actif: activité de l'esprit permettant à l'individu de dévorer le monde et d'être dévoré par lui. Il est d'usage, pour le sens actif, de lui préférer "apprendre". Cette préférence est symptomatique d'une pensée moderne amputée de son imaginaire et de sa puissance symbolisante d'une part (confusion savoir/apprendre), et préférant concevoir le savoir comme un acquis plutôt qu'une activité.

Sens passif: produit du sens actif. Proche, dans ce sens, du mot culture, dans son sens individuel, adjectivé en "cultivé". Comme pour le sens actif, l'appauvrissement des moyens de connaissances réduit le concept du savoir à une vision étriquée du savoir rationnel, tandis qu'une conception vraisemblablement erronée de la mémoire comme "lieu" de stockage masque son caractère créatif, très présent dans la dynamique du savoir.

 A développer:

 Parce que le savoir est étroiement liée à la conscience, il est l'un des pôles du fait d'exister, l'autre étant l'agir.