03 avril 2015

Le Tour de France: Renaissance normande

Motel Le Lazzaro, Colombelles. Vendredi 29 août 2014. Film à la télé: remake de “Le crime était presque parfait”, "Meurtre parfait", avec Michael Douglas, Gwyneth Paltrow, Viggo Mortensen Pas mal pour une renaissance, non? ( à prononcer sur le ton de "Pas mal pour un début", dans "C'est aujourd'hui dimanche", des VRP)
Posté par charp à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2015

Les échos antérieurs, prologue

Trop vieux pour les grandes phrases. Trop vieux du corps, de l'âme, de la bite, inerte de la séduction pour tâter les jeunes chairs. Si elles en veulent, qu'elles viennent, j'irai pas. Il me faut du rétamé, de l'usagé, du replié. Je suis au début de ce roman. Enfin. J'ai choisi mon langage. Ou l'un des. Celui des vieux voyageurs lorsqu'ils se rencontrent. Des regards, quelques mots. Un goût de symbole comme un vieux fond de whisky de mauvaise qualité, que l'on tourne d'un poignet distrait. C'est cela: écrire du poignet.... [Lire la suite]
Posté par charp à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2015

Les Trois seigneurs, prologue 2

Un instant de publicité. Votre attention symbolique, mesdames et messieurs: Fait chier, le gourou! Précédent De Charp à tous, - l'inatteint Pas lu H. M. depuis plus de 15 ans, source réelle: rêverie d'un H. M. au féminin. L'autre? Un gourou, selon moi en ce moment et un voyageur, en rêverie: celui qui donne au disciple l'impulsion de la prise de conscience de la voie repliée en lui, lui permettant de la déployer intérieurement avant d'extérioriser ce déploiement. Précisions symboliques: La voie repliée est-elle un étron? Oui ... [Lire la suite]
Posté par charp à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2015

Les Trois seigneurs, Prologue 1

Objet: gourou cherche disciples, séductions, baise (Mail envoyé à 8 + 1 copie + 1 cachée) V.H. encore bien de sa personne (quoique trop enveloppée, mais wtf!) envisage pour raisons pécuniaires, philosophiques, personnelles et autres (l'essentiel est dans l'autres) de réaliser sa nouvelles ambitions en utilisant les personnes avec lesquelles il a le plus envie de renouer, à ce stade, un fil rompu. Et écrire aussi, dans registres mentionnés plus bas. Je sais que j'aurais dû, Je n'ai pas. Rêveries... (dont, dernière: cinq Rastignac du... [Lire la suite]
Posté par charp à 23:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2015

Recherche d'illustrations

En tapant: "bien calées dans mes entrailles, prêtes à être vomies sur l'asphalte" sur Google images.... avec pour commentaire (de A.B.) "à faire une marche en montagne dont je semblais être l'initiateur," ou encore:  https://legnomenoir.wordpress.com/2011/01/31/moins-x/  
Posté par charp à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2014

La gnose désinvolte - Plan Général

0 Thèse générale 1 Qu'est-ce que l'esprit? 1.1 Auto-organisation de l'esprit 1.2 Langage et représentation, culture, société et individu 1.3 Imaginaire et raison 2 La pensée narrative 2.1 Psychologie 2.2 Histoire de la conscience imaginaire 2.3 Symbolique 3 La gnose désinvolte 3.1 Après le surréalisme 3.2 Partir ah partir
Posté par charp à 17:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 août 2009

Freud à l'envers

Toute approche du fonctionnement réel de l'imaginaire doit prendre en compte les travaux de Freud sur le rêve, et en particulier sa description des diverses modalités du travail du rêve: condensation, déplacement, figurabilité et élaboration secondaire. Car ce n'est pas seulement le rêve qui est décrit là, mais l'imaginaire en action. Le récit de la quête symbolique ici décrit est le produit d'un tel travail de l'imaginaire: - la condensation n'est que l'image inversée de ce caractère "arachnéen" des symboles dont j'ai parlé... [Lire la suite]
Posté par charp à 10:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
05 août 2009

Du fait matérialiste à l'un mystique

Le terme de matérialisme porte en lui, source de dévoiements, les conditions historiques de son émergence. Un matérialisme conséquent n'a pas à donner le primat à la matière, mais au fait. C'est de la décomposition du fait en matière et en temps irréversible qui produit l'appréhension de l'objet, l'irréversibilité du temps étant elle-même le produit de la décomposition du fait en cause et effet. Réintroduire le temps dans le matérialisme, c'est ce que les termes de matérialisme historique soulignent. Que ces termes aujourd'hui... [Lire la suite]
Posté par charp à 19:21 - Commentaires [5] - Permalien [#]
02 août 2009

L'éveil II - Introduction (b)

3 Fractales J'insiste volontiers sur le caractère fragmentaire de cette étude, sur les limites liées à la forte différence de potentiel entre le sujet et l'auteur. Il est temps ici de souligner les vertus de cette fragmentation, par la grâce des propriétés même de l'imaginaire. La raison se déploie en énoncé, se décompose en concepts, chacun tendant à s'exclure l'un l'autre, l'énoncé ne pouvant se réduire à aucun des concepts qui le composent sans verser dans le pléonasme. Chaque étage des demeures logiques est clairement séparé... [Lire la suite]
Posté par charp à 09:14 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
01 août 2009

L'éveil II - Introduction (a)

1 Rappel: (voir Plan général de l'approche symbolique) Chacune des sept étapes symboliques de cette étude devrait être divisée en trois: I) Présence du récit: la cueillette de fragments dans les textes, qui permettent de déceler la présence de ces nœuds symboliques dans les pensées ici abordéesII) Situation symbolique: montrer en quoi ces éléments symboliques nous permettent d'atteindre le cœur même de chacune de ces aventures spirituelles;III) La source des faits: tenter, grâce à cette approche symbolique, d'approcher la réalité... [Lire la suite]
Posté par charp à 09:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]